Cadillac présente une ATS-V.R pour le GT3

Par Thomas le 14 novembre 2014

Cadillac présente aujourd’hui la ATS-V.R, une voiture de course répondant au règlement GT3 et qui annonce les V-Series, les autos hautes performances de Cadillac.

La Cadillac ATS-V.R est la déclinaison de compétition de la future Cadillac ATS-V Coupe 2016. L’ATS-V Coupe sera présentée la semaine prochaine, aux c^otés de la berline ATS-V, à l’occasion du Salon de Los Angeles. Le lancement de sa production est programmé pour le printemps prochain.

Développant une puissance de 600 chevaux, la nouvelle ATS-V.R répond à la règlementation internationale FIA GT3, ce qui lui permettra d’être potentiellement alignée dans plus de 30 championnats GT dans le monde. Parmi les autres marques actives dans cette catégorie ultra-concurrentielle figurent notamment Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Ferrari, Lamborghini, McLaren et Porsche.

Johan de Nysschen, Président de Cadillac, explique:

La famille V-Series est l’expression ultime de la personnalité de Cadillac. Le développement de la famille V-Series est la prochaine étape logique dans l’essor de Cadillac, avec notamment le développement de cette nouvelle voiture de course répondant à la règlementation GT3, et qui nous permettra de faire de la compétition à une échelle planétaire.

Le coeur de cette ATS-V.R est le moteur LF4.R, la version développée pour la compétition du V6 Twin Turbo 3.6 équipant la Cadillac CTS Vsport. Parmi les optimisations techniques spécifiques de la version de compétition GT3 figurent les deux turbocompresseurs BorgWarner de plus grandes dimensions, des échangeurs d’une capacité renforcée, une gestion moteur spécifique et une ligne d’échappement à sortie latérale directe. Le bloc et la culasse en aluminium léger sont associés à une transmission arrière bo^ite-pont exclusive à la version de compétition, qui permet à l’ATS-V.R d’afficher une répartition des masses de 49% sur l’avant et 51% sur l’arrière.

Andy Pilgrim, pilote Cadillac Racing, sourit:

Cette voiture est bestiale et hurle quand on enfonce l’accélérateur. Nous disposons pour la première fois de palettes pour changer de vitesses, et j’apprécie ces nouveaux instruments. Le moteur délivre un couple remarquable, comme toujours, ce qui nous permet de réaccélérer très fort à la sortie des virages.

Parmi les nombreuses modifications réalisées dans le cadre du règlement FIA GT3 figure l’adoption d’ailes redessinées afin de pouvoir accueillir les roues imposées par la FIA. La Cadillac ATS-V.R dispose aussi d’un kit aérodynamique qui lui assure une stature énergique ainsi que d’un splitter avant en fibre de carbone et de déflecteurs de coin qui renforcent les qualités aérodynamiques de la face avant. Sous la voiture, un soubassement intégral dirige l’air vers le diffuseur arrière, créant de l’appui et collant sur la piste les roues de 18″.

Depuis sa création en 2004, l’équipe Cadillac Racing a engrangé 26 victoires, 91 podiums (victoires comprises) et 22 pole positions avec les versions compétition des CTS-V Sedan et CTS-V Coupé. Cadillac a remporté à cinq reprises le Pirelli World Challenge Manufacturer Championship, s’imposant notamment au cours des trois dernières saisons, ainsi qu’en 2005 et 2007. Les pilotes du Team Cadillac ont remporté le Pirelli World Challenge Driver’s Championship en 2005 avec Andy Pilgrim et en 2014, 2013 et 2012 avec Johnny O’Connell.

Cadillac ATS-V R GT3

Cadillac ATS-V-Coupe Racecar

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

Cadillac officialise son ATS-V

20 novembre 2014, 01:09

[…] en coupé, qui vise directement les BMW M3 et M4, voici donc l’ATS-V de route après l’ATS-V.R de […]